Passer au contenu principal

Canton du ValaisIl annonce un contrôle de police et se fait arrêter

Un automobiliste a été interpellé à Charrat (VS) pour avoir averti mardi sur l’application «Telegram» qu’un contrôle de police était en cours.

 Les forces de l’ordre rappellent que le fait d’annoncer un contrôle de police via les réseaux sociaux, par le biais d’appels de phares ou de tout autre moyen demeure strictement interdit.
Les forces de l’ordre rappellent que le fait d’annoncer un contrôle de police via les réseaux sociaux, par le biais d’appels de phares ou de tout autre moyen demeure strictement interdit.
Police cantonale du Valais

Mardi 17 novembre, un automobiliste a annoncé un contrôle de police sur l’application «Telegram», nous indique la Police cantonale valaisanne dans un communiqué. Les investigations de cette dernière ont permis de le retrouver et de l’interpeler à Charrat.

La police ne donne en revanche aucune indication sur la manière dont elle a eu accès au message diffusé sur la messagerie cryptée. «Nous sommes dotés de spécialistes en matière de cybercriminalité», se borne à répondre à Keystone-ATS le porte-parole Stève Léger.

Le contrevenant risque une amende ou une peine pécuniaire de 180 jours-amende. Cette interpellation permet aux forces de l’ordre de rappeler que le fait d’annoncer un contrôle de police via les réseaux sociaux, par le biais d’appels de phares ou de tout autre moyen demeure strictement interdit.

La Police cantonale sensibilise au fait qu’un contrôle routier peut être également réalisé pour retrouver des personnes signalées, des personnes disparues, le produit d'infractions des stupéfiants ou des butins.

comm/nxp