Passer au contenu principal

Portrait de Claude AmbletIl cultive son jardin et la paix entre les Hommes

L’ancien aumônier du centre pour requérants d’asile de Vallorbe retrouve les règles du vivre-ensemble qui lui sont chères dans un groupe de permaculture.

Claude Amblet dans son jardin de permaculture à Echallens.
Claude Amblet dans son jardin de permaculture à Echallens.
Jean-Paul Guinnard

Les neuf mètres carrés du potager de Claude Amblet à Échallens hébergent deux hôtes inhabituels: des céréales et des limaces heureuses. Deux présences en disant long sur ce jeune retraité, dont le dernier poste fut celui daumônier au Centre denregistrement et de procédure pour requérants d’asile de Vallorbe. «Le blé et le seigle, c’est pour le plaisir de faire mon pain. Le plaisir du geste, mais aussi celui du symbole: le pain, c’est la vie. Et l’aliment commun à une grande partie des habitants de cette planète.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.