Passer au contenu principal

Extradition vers l’ItalieIl est arrêté en Suisse trente ans après les faits

Un homme a été condamné à Rome en 1996. Il a pourtant vécu en liberté, en toute légalité, hors d’Italie pendant trois décennies. La Suisse l’a arrêté en mars dernier et veut l’extrader, contre l’avis de Strasbourg.

En 1999,  la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH), à Strasbourg,  a condamné l’Italie pour violation de la Constitution.
En 1999, la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH), à Strasbourg, a condamné l’Italie pour violation de la Constitution.
Keystone

«J’ai été arrêté à l’aéroport de Genève le 4 mars 2020, alors que j’allais prendre un avion pour rentrer chez moi à Hambourg», nous raconte par écrit Boban*. Le père de famille (né en 1972) qui avait rendu visite à son père malade à Lyon n’est toujours pas rentré chez lui. Il est aujourd’hui incarcéré à la prison de Champ-Dollon, à Genève, dans l’attente d’une décision de justice. L’homme a fait recours au Tribunal pénal fédéral contre son extradition vers Italie, où il est recherché depuis trente ans.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.