Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Non à la réforme de l’impôt anticipé«Il est devenu difficile de convaincre sur la fiscalité»

Le conseiller national vaudois (ici au Palais fédéral, en mars dernier) admet à l’issue de l’annonce du maintien de l’impôt anticipé sur les placements obligataires, qu’il est «devenu plus difficile de convaincre des électeurs de centre droit que les réformes en faveur d’une économie prospère, contribuent in fine, au bien commun.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.

S'abonnerSe connecter