Passer au contenu principal

Suberg (BE)Il est reconnu coupable du meurtre de ses parents

La justice bernoise a condamné jeudi un homme de 27 ans pour la mort de son père et de sa mère, en novembre 2017.

Les circonstances du drame restent floues.
Les circonstances du drame restent floues.
Keystone

Un homme de 27 ans a été condamné jeudi à 18 ans de prison par le Tribunal régional à Bienne. Il l’a reconnu coupable du meurtre de ses parents en novembre 2017 au domicile familial à Suberg, dans le Seeland bernois.

Le Ministère public avait requis une peine de réclusion de 20 ans pour assassinat alors que la défense avait défendu la thèse du meurtre passionnel. Le procès n’aura pas permis d’éclaircir les circonstances précises de ce drame, le prévenu ayant eu des difficultés à évoquer le déroulement des faits.

Il simule une effraction

Une dispute entre les parents au cours de laquelle la mère a été blessée semble avoir été l’élément déclencheur. Le fils aurait voulu secourir sa mère, mais il aurait été repoussé par son père et la situation aurait dégénéré. L’accusé a affirmé avoir alors perdu tout contrôle sur lui-même. Selon le Ministère public, il aurait frappé son père avec des haltères.

Toujours selon l’acte d’accusation, il aurait simulé une effraction. Il serait ensuite sorti manger à Berne avec son amie avant de retourner dans la maison familiale et d’appeler la police pour lui signaler avoir retrouvé ses parents morts. Les enquêteurs avaient rapidement écarté la thèse du cambriolage.

ATS/NXP