Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Éditorial sur le BBLIl est venu, le temps de l’autocritique

«Des gardiennes et gardiens du temple ou des personnes qui croient défendre les intérêts du ballet finissent par crisper l’ambiance.»

3 commentaires
Trier:
    JanH

    Tiens, il ne fallait pas ternir « l’image » , l’image du ballet, de la ville, qui paraît si important dans ce pays, plus important que la souffrance réelle des gens … qui ne se révolte pas