Passer au contenu principal

PénurieIl manque 1000 dons de sang dans le canton

Les réserves de sang sont au plus bas. Il reste du stock pour 4 ou 5 jours seulement. Un appel est lancé à la population.

Les centres de prélèvement ont besoin plus que jamais des donneurs de sang.
Les centres de prélèvement ont besoin plus que jamais des donneurs de sang.
DR/Sam Buchli

Chaque été, c’est la même rengaine. Il manque du sang pour les besoins des hôpitaux. Cette année, la pénurie est plus grave. Elle est même critique. «Pour répondre aux besoins des hôpitaux, il nous faudrait 20% de sang en plus. Cela représente environ 1000 dons manquants», prévient André Gautschi, chef du département collecte de sang de Transfusion Interrégionale CRS, l’organe qui gère l’approvisionnement en produits sanguins dans les cantons de Vaud, Berne et Valais.

Dans les frigos, il reste aujourd’hui des poches et des produits sanguins pour seulement 4 ou 5 jours. «Si le stock diminue encore, des opérations chirurgicales devront être repoussées, avec des risques pour les patients concernés», souligne Joëlle Vuignier, directrice générale de Transfusion Interrégionale CRS.

Effets de rattrapage

Plusieurs éléments expliquent la gravité de la situation actuelle. Le premier est un effet de rattrapage. Pendant la crise sanitaire, les hôpitaux se sont concentrés sur le traitement des malades du Covid et ont repoussé les opérations non urgentes. Celles-ci ont été agendées durant l’été. «Habituellement, les besoins diminuent à cette période de l’année, explique Joëlle Vuignier. Nous constatons que ce phénomène ne se répète pas cette année.»

Dans un même temps, il est connu que les prélèvements sont moins nombreux pendant les vacances, les donneurs potentiels n’ayant pas la tête à se rendre dans un point de prélèvement. «On a beaucoup parlé de nous pendant le confinement et nous avons eu assez de sang à cette période, précise la directrice. Mais désormais, nous nous sentons oubliés.»

Transfusion Interrégionale CRS lance donc un appel à la solidarité auprès de la population. L’organe invite le public à se rendre au centre de prélèvement d’Épalinges qui est ouvert tous les jours ou alors dans un point de collecte mobile. Les prochains seront organisés au CHUV le 21 juillet et le lendemain au Collège des Mousquetaires à La Tour-de-Peilz. Joëlle Vuignier encourage à prendre rendez-vous par téléphone au 0800 148 148 ou directement sur www.jedonnemonsang.ch. Toutes les informations nécessaires sont sur ce site.

«Si le stock diminue encore, des opérations chirurgicales devront être repoussées, avec des risques pour les patients concernés»

Joëlle Vuignier, directrice générale de Transfusion Interrégionale CRS
2 commentaires
    Jean Connais

    si ils veulent de mon sang, qu'ils payent, ils le facturent bien lorsqu'ils le distribuent...