Passer au contenu principal

Milieu carcéral«Il n’existe aucune directive concernant les détenus LGBTIQ»

Le projet s’inscrit dans un programme plus vaste visant à établir un catalogue de recommandations en matière de prise en charge des personnes dites «vulnérables» en détention: les LGBTIQ mais aussi les femmes, les personnes âgées et les étrangers (photo d'illustration).

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.