Passer au contenu principal

Tourisme et coronavirus«Il s’agit de garantir la sécurité physique et sanitaire de chaque client»

La pandémie a forcé de nombreux hôtels à fermer leurs portes pendant de longs mois. À quoi ressemblera l’hôtellerie postcoronavirus? Les réponses de Stefan Fraenkel, le directeur de la structure de consulting spécialisée Athal Hospitality.

Stefan Fraenkel, directeur d’Athal Hospitality
Stefan Fraenkel, directeur dAthal Hospitality
DR

Les hôtels mettent tout en œuvre pour éviter que les clients ne se croisent. Au-delà du respect des distances, on a l’impression qu’il s’agit de donner l’impression à chaque client qu’il est seul.

Le premier concurrent des hôtels sont les sites de location de maisons individuelles, comme Airbnb. Or, la pandémie renforce le positionnement de ces plateformes: en raison des risques de contamination, les clients cherchent un endroit où s’isoler en famille pour se détendre. Comme une sorte de prolongation du confinement, mais en version vacances. Pour contrer cette concurrence, de nombreux hôtels mettent en place des dispositifs de privatisation d’espaces ou d’étage, par exemple. Simplement pour donner au client la perception qu’il est seul.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.