Passer au contenu principal

Lutte contre le Covid«Il y a une forte fatigue mais les équipes tiennent le coup»

Le chef du Service de médecine interne du CHUV, le Pr Peter Vollenweider, explique que la situation s’améliore «très très lentement».

Photo d’illustration. Le personnel soignant reste sous pression, d’autant plus en période de semi-confinement puisque certaines activités qui permettent d’habitude de se ressourcer sont impossibles.
Photo d’illustration. Le personnel soignant reste sous pression, d’autant plus en période de semi-confinement puisque certaines activités qui permettent d’habitude de se ressourcer sont impossibles.
Florian Cella/24 heures

En novembre, «24 heures» avait passé une journée entière au sein du Service de médecine interne du CHUV où sont notamment pris en charge les malades du Covid-19. Une unité où la «lueur despoir» dun nombre de patients en légère baisse peinait encore à adoucir le quotidien de soignants fatigués physiquement et moralement. Quen est-il aujourdhui alors que la situation évolue positivement au niveau suisse? Réponse avec le chef de service, le Pr Peter Vollenweider.

La situation sest-elle calmée ces dernières semaines?

Le nombre de patients Covid a diminué mais ils restent nombreux. Actuellement il y en a entre 30 et 40 dans le Service mais tous les jours certaines personnes arrivent avec des suspicions de Covid. Lactivité reste conséquente car la cinétique nest pas du tout la même que lors de la première vague. Cette fois la baisse est très très lente.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.