Passer au contenu principal

Formation des athlètesIls mènent de front carrière sportive et apprentissage

En dix-neuf ans d’existence, le Centre Sport-Études Lausanne (CSEL) a vu une centaine de jeunes concilier simultanément sport d’élite et une formation en emploi. Rencontre avec trois talents qui ont suivi cette voie.

Jarod Biya (saut en longueur), Ertan Ali (foot) et Guillaume Anex (hockey) ont les trois opté pour la voie de l’apprentissage, simultanément avec leur carrière de sportif d’élite. Un choix qu’ils recommandent.
Jarod Biya (saut en longueur), Ertan Ali (foot) et Guillaume Anex (hockey) ont les trois opté pour la voie de l’apprentissage, simultanément avec leur carrière de sportif d’élite. Un choix qu’ils recommandent.
CHRISTIAN BRUN

Chacun des 2,7 millions de licenciés du sport suisse a rêvé un jour ou l’autre de pouvoir vivre de sa passion. Hélas, tout le monde ne s’appelle pas Federer, Wawrinka, Spirig, Gut ou Shaqiri. Les athlètes gagnant confortablement leur vie restent des exceptions. La sagesse invite alors à assurer ses arrières en mettant la carrière professionnelle en avant par rapport à ses ambitions sportives. Agir autrement serait, dans la grande majorité des cas, suicidaire.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.