Passer au contenu principal

Sri LankaIls voulaient vendre la viande d’un léopard pour soigner l’asthme

Trois Sri Lankais ont tué un léopard afin de vendre sa viande réputée soigner l’asthme. Les léopards du Sri Lanka figurent sur la liste des animaux en danger.

Les suspects ont jeté la tête du léopard dans la forêt et emporté la carcasse afin de vendre sa peau et sa viande.
Les suspects ont jeté la tête du léopard dans la forêt et emporté la carcasse afin de vendre sa peau et sa viande.
AFP

Trois personnes, dont une femme, ont été arrêtées vendredi au Sri Lanka après avoir piégé et tué un léopard, espèce en danger, afin de vendre sa viande réputée soigner l’asthme selon une croyance populaire, a-t-on appris auprès de la police.

«Ils ont tué l’animal et lui ont coupé la tête après l’avoir piégé jeudi», a expliqué à l’AFP l’inspecteur en chef Dushantha Kangara. Le trio a été arrêté par la police de Udubumbara (centre) après une descente dans leur maison.

Les suspects ont jeté la tête du léopard dans la forêt et emporté la carcasse afin de vendre sa peau et sa viande, selon M. Kangara. Plusieurs léopards ont déjà été piégés dans la même région, située à environ 175 km à l’Est de Colombo.

La police a saisi 17 kilogrammes de viande de léopard auprès des trois suspects. Une croyance populaire veut que la viande de léopard permette de soigner l’asthme, a expliqué M. Kangara.

Les léopards du Sri Lanka, estimés à moins d’un millier, figurent sur la liste des animaux en danger de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN).

Blesser un léopard est passible de cinq ans de prison au Sri Lanka.

AFP/NXP