Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Chasse au prédateurIn extremis, le Canton abat le deuxième loup du Marchairuz

Le Canton, confrontée à une hausse d’attaques sur des moutons, mais aussi des bovins, avait demandé, et obtenu de l’OFEV, la régulation de deux jeunes loups de la meute du Marchairuz. Le délai courait jusqu’au 31 mars.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.

S'abonnerSe connecter