Passer au contenu principal

GenèveIndemnisations des travailleurs précaires: référendum déposé

Plus de 7000 signatures en faveur d’un référendum de l’UDC et du MCG ont été déposées ce lundi. Le texte s’oppose à l’indemnisation des travailleurs précaires qui avaient perdu leurs revenus en raison de la crise du Covid-19.

Selon l’UDC et le MCG, c’est le principe même du travail clandestin qui est cautionné par l’État car les indemnités seraient distribuées aux travailleurs précaires «sur simple allégation d’un revenu plausible».
Selon l’UDC et le MCG, c’est le principe même du travail clandestin qui est cautionné par l’État car les indemnités seraient distribuées aux travailleurs précaires «sur simple allégation d’un revenu plausible».
KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI

L’UDC et le MCG ont annoncé lundi avoir déposé 7017 signatures en faveur de leur référendum s’opposant à l’indemnisation des travailleurs précaires qui avaient perdu leurs revenus à cause de l’épidémie de Covid-19, au plus fort de la crise. Le Grand Conseil avait voté, fin mai, la création d’un fonds d’urgence doté de 15 millions de francs.

Pour faire aboutir un référendum dans le canton de Genève, il faut 5370 signatures valables. Le Service des votations et élections doit maintenant vérifier les paraphes déposés lundi par les référendaires. Ces derniers estiment que l’argent débloqué par le canton est destiné à «financer des travailleurs illégaux».

«Travail clandestin»

L’aide, limitée à deux mois, entre le 17 mars et le 16 mai, est plafonnée à 4000 francs mensuels. Elle vise les personnes qui n’ont pas eu droit aux mesures de soutien cantonales ou fédérales lors de la période concernée, comme, par exemple, des travailleurs sur appel, des employés domestiques ou des intermittents du spectacle.

Selon l’UDC et le MCG, c’est le principe même du travail clandestin qui ainsi est cautionné par l’État. Des indemnités seraient distribuées «sur simple allégation d’un revenu plausible». Les référendaires estiment qu’il aurait été préférable de recourir à une aide sociale spécifique pour cette catégorie de personnes.

ATS/NXP