Passer au contenu principal

MotoMoto2: encore Lowes, Marini et Bezzecchi à terre

Deuxième victoire d’affilée du Britannique Sam Lowes. Les deux premiers du classement intermédiaire avant ce GP d’Aragon sont tombés. Lüthi anonyme 12e.

Sam Lowes s’est imposé au GP d’Aragon en Moto2.
Sam Lowes s’est imposé au GP d’Aragon en Moto2.
KEYSTONE

Luca Marini à terre dès le troisième tour du GP d’Aragon Moto2, le leadership de la catégorie allait changer. Au bénéfice de l’équipier de Marini, Marco Bezzecchi? L’Italien a occupé la tête jusqu’à l’avant-dernier tour lorsque, lui aussi, n’a pas pu éviter la catastrophe. Les deux pilotes de VR46 éliminés, un autre Italien, Fabio Di Giannantonio (Speed Up), lui aussi à terre, c’est Sam Lowes (Kalex) qui allait récolter les fruits mérités de la victoire, après un week-end parfait. Ces bouleversements ont logiquement des conséquences sur le classement du championnat, désormais mené par Enea Bastianini (deuxième de la course), pour deux points devant Lowes et 5 par rapport à Marini.

Thomas Lüthi, au terme d’une course anonyme – on l’a vu un instant pointer à la dixième place, mais il a ensuite dû rendre la main, pneu détruit – marque les 4 points de la douzième place. Prochaine course: au même endroit, dimanche prochain.

Moto3: Jaume Masia a le dernier mot

Jaume Masia (Honda) a remporté le deuxième GP Moto3 de sa carrière, en Aragon. Parti de la 17e place de la grille, l’Espagnol est revenu sur le groupe de tête qui a longtemps été mené par le prodige espagnol Raul Fernandez, qui finira troisième de la course, s’offrant son premier podium mondial. Entre les deux Ibères, le Sud-Africain Darryn Binder a placé la KTM du team français d’Alain Bronec.

Dans le groupe de tête pendant toute la course, le leader du championnat du monde, Albert Arenas (KTM), a perdu plusieurs places dans le dernier tour, il se classe septième mais ne fait pas une mauvaise opération, puisque son principal adversaire au championnat, le Japonais Ai Ogura (Honda), ne marque que les deux points de la 14e place. En bagarre pour le 19e rang, le Fribourgeois Jason Dupasquier (KTM) termine finalement vingt-deuxième.