Passer au contenu principal

Golfeur vaudois transplanté«Si je restais sur mon canapé, ce serait manquer de respect à mon donneur»

Touché par la maladie, Fabiano Paratore vit depuis l’été 2019 avec les poumons d’un autre. Pour continuer à faire vivre son donneur, il veut participer aux World Transplant Games qui auront lieu à Perth, en Australie.

Reconnaissant, Fabiano Paratore savoure chaque journée qui passe. Pour faire honneur à  son donneur, il veut participer aux World Transplant Games, en golf.
Reconnaissant, Fabiano Paratore savoure chaque journée qui passe. Pour faire honneur à son donneur, il veut participer aux World Transplant Games, en golf.
Florian Cella

À chaque fois que Fabiano Paratore voit le soleil se coucher, il s’agit pour lui d’une victoire. Car chaque jour passé est un jour de gagné. En août 2019, ce papa de jumelles âgées de 6 ans subit une transplantation bipulmonaire. Une intervention majeure sans laquelle il ne serait certainement plus là, aujourd’hui. Même si les difficultés sont quotidiennes, ce battant, ancien officier chez les pompiers de Morges, sait qu’il revient de loin.

«En 2019, mes capacités pulmonaires étaient inférieures à 20%, raconte ce survivant de 38 ans. Il y avait une machine à oxygène avec un tuyau qui me suivait partout dans l’appartement, comme une laisse, jusque sous ma douche. Sans elle, j’étouffais. Dans les escaliers, après dix marches, j’étais à bout de souffle.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.