Passer au contenu principal

TémoignagesCovid long: «Je pensais que j’étais folle»

Certaines personnes souffrent encore de symptômes du SARS-CoV-2 plusieurs mois après avoir été infectées. Les HUG ont lancé une étude.

Vidéo: Georges Cabrera

Chez la plupart des malades, les symptômes du Covid disparaissent en une dizaine de jours. Malheureusement, de nombreuses exceptions existent. On constate aujourd’hui que des centaines de Genevois souffrent toujours d’essoufflement et d’autres maux plusieurs semaines, voire mois, après leur infection. On parle dès lors de «Covid long». Trois malades ont accepté de nous raconter leur combat contre ce nouveau virus qui a bouleversé leur quotidien.

«Je me sentais incomprise»

Graciela, 46 ans, a contracté le SARS-CoV-2 en mars. Après plusieurs rendez-vous à l’hôpital puis un passage à Loëx, cette opératrice en horlogerie se pensait sortie d’affaire. Erreur. Huit mois plus tard, elle n’a toujours pas repris les 6 kg perdus pendant la maladie et souffre encore de douleurs musculaires, de maux de tête et de vertige. «C’est pénible, vraiment, je n’arrive pas à m’en débarrasser», déplore cette femme d’origine péruvienne.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.