Passer au contenu principal

C’est votre histoire«Je suis avocate et chasseresse»

À 32 ans, Aurore est plongée dans deux univers majoritairement masculins: le droit de la construction et la chasse.

«Ce qui me plaît par-dessus tout est de passer la journée dans la forêt avec les chiens, à écouter les sons de la nature, à guetter chaque bruissement de feuilles.» – Aurore
«Ce qui me plaît par-dessus tout est de passer la journée dans la forêt avec les chiens, à écouter les sons de la nature, à guetter chaque bruissement de feuilles.» – Aurore
Corinne Sporrer

De manière assez surprenante, la chasse et le droit sont arrivés dans ma vie presque au même moment. Mais commençons par le début: très jeune, je rêvais déjà de devenir avocate. Ce métier me semblait passionnant, sûrement parce que j’y associais toutes les scènes de films et de séries que j’avais pu voir, dont «Ally McBeal». Les femmes mises en scène dans ces productions étaient si indépendantes, si éloquentes que j’y voyais des modèles, le genre de personne que j’avais envie de devenir, plus tard. Mes parents acquiesçaient calmement lorsque je leur répétais ce projet de vie, imaginant que je finirais par changer d’avis en grandissant. Mais je n’en ai jamais démordu! Au moment de commencer mes études, je me suis immédiatement dirigée vers le droit.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.