Passer au contenu principal

Procès du thérapeute abuseur«Je suis choquée et je ne cautionne pas»

Mariée depuis onze ans au thérapeute accusé d’abus, sa compagne assure n’avoir rien su.

Au cours de ce quatrième jour de procès, Me Véronique Fontana a dû épauler son client aux nerfs éprouvés.
Gilles-Emmanuel Fiaux

L’accusé apparaît de plus en plus ébranlé au quatrième jour de son procès. D’abord fâché par une expertise psychiatrique concluant à des troubles de la personnalité graves (lire encadré), il se montre très affecté après l’entrée en scène de son épouse, entendue comme témoin.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.