Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Alain Chabat se confie«Je suis un mauvais homme d’affaires, sinon j’aurais fait «Didier 2» et cinq «Astérix»

Alain Chabat aime l’univers de Quentin Dupieux parce que, dit-il, le réalisateur du «Daim» ou d’«Incroyable mais vrai» «ne se satisfait pas de faire une comédie fantastique».

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.

S'abonnerSe connecter