Passer au contenu principal

La rencontreJean-Luc Bideau est un monstre de tendresse… bordel!

À 80 ans, le comédien ne modère ni son activité ni ses coups de gueule. Interview en altitude avant sa causerie au VIFFF, ce samedi.

Jean-Luc Bideau devant son chalet familial, à Vercorin. «J’ai jamais aimé les bourges même si je le suis devenu. Regardez dans quel cadre on est!»
Jean-Luc Bideau devant son chalet familial, à Vercorin. «J’ai jamais aimé les bourges même si je le suis devenu. Regardez dans quel cadre on est!»
Chantal Dervey

«Vous allez tout droit! Vous verrez c’est facile!» Clamées au téléphone avec le même tonus qu’il met dans ses répliques de comédien, les instructions de Jean-Luc Bideau mènent en effet aisément à son chalet de Vercorin, au terme d’une route bien moins sinueuse que la carrière prolifique du Genevois. Celui-ci fêtera celle-là ce samedi, en invité d’honneur du Vevey International Funny Film Festival (VIFFF) qui zoome sur cinq de ses succès, parmi la centaine de ses longs métrages et ses innombrables productions télévisées. Et lui tend le micro pour une master class qui laisse circonspect l’aimable échalas, son 1m92 confortablement déplié dans son jardin face au soleil valaisan.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.