Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Vingt et un ans après, à LausanneJean Otth «a eu un sacré talent pour cacher le sien»

Jean Otth avec ses lunettes noires et rondes, les mêmes que celle de son ami et voisin d’atelier, Jean-Claude Schauenberg. «Je lui avais donné l’adresse de mon fournisseur vénitien, il avait apprécié et passé immédiatement commande.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.

S'abonnerSe connecter