Passer au contenu principal

Le vaccin ne suffit pasJoe Biden implore les Américains de porter le masque

Le nouveau président, qui a présenté lundi sa task force, s’est réjoui de l’annonce d’un vaccin, mais veut rassembler le pays derrière les gestes barrières.

Joe Biden à Wilmington, avant la présentation de son groupe de travail chargé de lutter contre le Covid-19.
Joe Biden à Wilmington, avant la présentation de son groupe de travail chargé de lutter contre le Covid-19.
Keystone

Brian Keasley n’a pas peur de mourir du Covid-19. Bravache, il imagine même son épitaphe. «N’a pas porté de masque.» Ce résident de la petite ville de Carter County, dans le Missouri, n’a que faire des cas qui y ont quintuplé avec la deuxième vague. À la journaliste de CNN, il explique qu’il n’est pas un «mouton démocrate», et que cette affaire du virus, c’est «purement politique».

C’est cette Amérique-là que le nouveau président Joe Biden devra convertir, loin des citadins de New York ou Los Angeles qui lui sont acquis depuis le début de la pandémie. En présentant lundi à Wilmington sa cellule de crise aux côtés de Kamala Harris, il a martelé son mantra, que Donald Trump a toujours balayé: «Je serai guidé par la science et les experts.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.