Passer au contenu principal

Football lausannoisJulien Fournier, le patron qui ne veut pas faire la leçon au LS

Le Marseillais d’origine et chef d’«Ineos Football» a fait son trou à Nice et fait partie de la destinée sportive du LS.

Julien Fournier,  directeur d’«Ineos Football»:  «Il y a chez vous un bassin de population et de joueurs assez incroyables et Lausanne doit redevenir le club phare de cette région.»
Julien Fournier, directeur d’«Ineos Football»: «Il y a chez vous un bassin de population et de joueurs assez incroyables et Lausanne doit redevenir le club phare de cette région.»
AFP

Son titre est clair: l’homme est «directeur du football Ineos». C’est lui qui chapeaute l’OGC Nice – club dont il est aux commandes depuis neuf ans – le Lausanne-Sport et le RC Abidjan. À 46 ans, le natif de Sanary-sur-Mer, dans le Var, s’est fait sa place dans le football français grâce à son sérieux et sa pugnacité. Pour ne rien gâcher, c’est une personne discrète, ce qui n’a pas toujours été l’apanage des dirigeants de ce coin de pays, plutôt portés sur l’envolée lyrique.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.