Passer au contenu principal

Première vice-présidenteKamala Harris, une superhéroïne à la Maison-Blanche

La future vice-présidente des États-Unis suit la voie ouverte par de nombreuses pionnières et par Barack Obama. Un modèle pour les jeunes Américaines.

Kamala Harris et sa famille lors de la célébration de la victoire de Joe Biden, à Wilmington, Delaware, le 7 novembre.
Joe Biden
Kamala Harris et sa famille lors de la célébration de la victoire de Joe Biden, à Wilmington, Delaware, le 7 novembre.
Joe Biden
keystone-sda.ch

En temps normal, l’extinction des feux est fixée à 22 heures pour Rinaya Colomb, 14 ans. Samedi dernier, l’adolescente afro-américaine avait reçu l’autorisation d’enfreindre les règles pour célébrer à Wilmington la victoire de Joe Biden et de Kamala Harris dans la course à la Maison-Blanche. Renaya était venue avec son panneau sur lequel elle avait inscrit: «C’est la première femme noire vice-présidente pour moi.» «J’espère que plus de femmes afro-américaines pourront devenir vice-présidente ou présidente des États-Unis», expliquait l’adolescente. «Kamala nous montre qu’en tant que femmes noires, nous ne sommes plus limitées.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.