Passer au contenu principal

VaudL'extension du Tribunal cantonal mise à l’enquête publique

Moins d’un an après la désignation de l’architecte lauréat, l’État de Vaud met à l’enquête publique le projet d’extension du Tribunal cantonal sur le site de l’Hermitage, et ce jusqu’au 11 juin 2020.

L'extension du Tribunal cantonal vaudois sera mise à l'enquête jusqu'au 11 juin.
L'extension du Tribunal cantonal vaudois sera mise à l'enquête jusqu'au 11 juin.
Keystone/Christian Merz

L’État de Vaud met à l’enquête publique jusqu’au 11 juin auprès de la Ville de Lausanne le projet d’extension du Tribunal cantonal sur le site de l’Hermitage. Les travaux prévoient également la mise en conformité du bâtiment actuel.

La future annexe se distingue par son intégration dans le paysage et sa construction durable, indique le canton mardi dans un communiqué. La mise à l'enquête a lieu moins d’un an après la désignation de l’architecte lauréat, le bureau Blättler Dafflon Architectes et son projet «Une ammonite dans la prairie».

Au terme d’une large concertation, diverses améliorations ont été apportées à la proposition initiale, notamment en ce qui concerne le parking souterrain. Le cordon boisé qui borde la zone sera renforcé, le cheminement pédestre redessiné et la prairie rallongée jusqu’au pied de l’annexe.

Le Conseil d’État s’efforcera de démarrer la réalisation de l’ouvrage aussitôt que possible. L’objectif est de mettre en service la nouvelle extension du Tribunal cantonal à l’été 2022.

70 places de travail

La future annexe qui peut accueillir environ 70 places de travail prolonge l’extrémité sud-est du bâtiment actuel. Elle s’insère dans la déclivité naturelle du terrain et s’entoure de prairie fleurie, préservant la biodiversité de l’ensemble.

Composés d’une fine structure en bois et d’une façade largement vitrée, les nouveaux locaux sont disposés en couronne circulaire autour d’un hall central en béton recyclé.

Toiture végétalisée

L’État, maître d’œuvre, a également décidé d’étendre le futur chantier au bâtiment actuel. Il sera mis en conformité en matière de sécurité et de désamiantage. La toiture sera rénovée, végétalisée et équipée de panneaux photovoltaïques. Le budget global de 22,5 millions de francs fera prochainement l’objet d’une demande de crédit d’investissement.

Depuis 2009, les différentes cours qui constituent le Tribunal cantonal (TC) sont réparties sur trois sites à Lausanne. En 2017, le Conseil d’État a décidé la réunion effective de l’ensemble des juges et des collaborateurs du TC sur le site unique du Palais de justice de l’Hermitage, rappelle le communiqué.

(ats/nxp)