Passer au contenu principal

Coronavirus (direct)L'Irlande recommande le vaccin AstraZeneca aux plus de 60 ans

Suivez en direct l'évolution de la crise sanitaire en Suisse et dans le monde.

Briefing Covid-19

Nous vous proposons chaque jour à 14h les dernières nouvelles concernant la crise du coronavirus et son impact sur notre société. Inscrivez-vous à notre newsletter.

LIVE TICKER

Ottawa et Air Canada parviennent à un plan d’aide de 5,9 milliards de dollars

Le gouvernement canadien et la compagnie aérienne Air Canada ont annoncé lundi s’être entendus sur un plan d’aide financier sous la forme de prêts, pour aider le premier transporteur canadien à se relever de la pandémie. L’accord prévoit qu’Air Canada pourra avoir accès à environ 5,9 milliards de dollars canadiens (5,45 milliards de francs).

Getty Images via AFP
Le variant britannique n’entraîne pas plus de formes graves, selon deux études

Deux études publiées mardi affirment que le variant «britannique» du coronavirus n’entraîne pas plus de formes graves de Covid-19, à rebours des conclusions de précédents travaux de recherche, mais confirment qu’il est bien plus contagieux que les souches précédentes.

Le Royaume-Uni remplit son objectif pour la vaccination des plus de 50 ans

Le Royaume-Uni a atteint lundi, avec un peu d’avance, son objectif d’offrir avant la mi-avril au moins une première dose de vaccin contre le coronavirus à tous les plus de 50 ans et aux personnes les plus vulnérables ou exposées, a annoncé le gouvernement.

«Nous avons à présent passé une étape hautement significative dans notre programme de vaccination en proposant des vaccins à tous ceux qui se trouvent dans les neuf groupes à haut risque» face au virus qui a fait plus de 127'000 morts dans le pays, a déclaré le Premier ministre Boris Johnson dans un communiqué. Plus de 32 millions de personnes (pour 66 millions d’habitants) ont reçu au moins une première dose au Royaume-Uni, qui a maintenu son objectif de proposer au moins une première dose à tous les adultes d’ici à la fin juillet malgré les déboires du vaccin AstraZeneca.

AFP
Roumanie: trois malades du Covid-19 tués par une panne de l’alimentation en oxygène

Trois malades du Covid-19 soignés dans une unité de réanimation à Bucarest sont morts lundi soir après une défaillance du système d’alimentation en oxygène, ont annoncé les autorités, alors que les hôpitaux sont débordés par la troisième vague de la pandémie.

«Les ventilateurs ont cessé de fonctionner en raison d’une hausse de la pression de l’oxygène au-delà de la limite admise», a expliqué le département roumain pour les situations d’urgence (DSU) dans un communiqué, précisant qu’une enquête avait été ouverte.

Les trois patients, trois femmes âgées de plus de 60 ans souffrant de graves antécédents de santé, sont décédés malgré les efforts du personnel soignant pour trouver une solution d’appoint. Ces malades se trouvaient dans un véhicule transformé en unité de soins intensifs, devant un hôpital de la capitale roumaine.

Cinq autres malades ont pu être transférés d’urgence dans d’autres établissements de la capitale, selon le DSU. Ce nouveau drame intervient moins de trois mois après un incendie qui avait ravagé un hôpital de Bucarest en janvier, tuant cinq malades du Covid-19.

L'Irlande recommande le vaccin AstraZeneca aux plus de 60 ans

La commission chargée du programme de vaccination en Irlande a recommandé lundi de réserver au plus de 60 ans le vaccin AstraZeneca contre le coronavirus en raison des craintes autour de rares cas de caillots sanguins.

Après l’avis l’Agence européenne des médicaments (EMA) estimant que les caillots sanguins devraient être ajoutés aux effets secondaires rares, la commission irlandaise a jugé que le vaccin du laboratoire anglo-suédois n’était «pas recommandé» pour les patients de moins de 60 ans, selon un communiqué.

Votation sur la loi Covid-19 – Pour gagner, Berset et Parmelin doivent calmer la grogne

Le projet qui règle les aides pour les entreprises touchées par la crise risque de tourner en vote sanction sur la stratégie du Conseil fédéral.

Keystone
Hausse des cas de Covid en Turquie, Moscou suspend ses vols avec Ankara

La Russie a annoncé lundi la suspension de ses liaisons aériennes avec la Turquie pour un mois et demi, expliquant cette décision par la détérioration de la situation épidémiologique dans ce pays.

Les vols avec la Turquie, mais aussi la Tanzanie seront suspendus «du 15 avril au 1er juin», a indiqué durant un briefing télévisé la vice-Première ministre chargée de la Santé, Tatiana Golikova. Elle a ajouté que 80% des Russes testés positifs au coronavirus à leur retour d’un pays étranger depuis le début de la pandémie l’avaient été à leur retour de Turquie.

AFP

Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a assuré à l’agence de presse Ria Novosti que cette décision n’était pas liée à la rencontre samedi du président ukrainien Volodymyr Zelensky avec le Turc Recep Tayyip Erdogan, durant laquelle ce dernier a rappelé son opposition à l’annexion de la Crimée par la Russie.

La pandémie atteint un point «critique» avec une explosion des infections

La pandémie a atteint un point «critique» avec des infections qui croissent de manière «exponentielle», a averti lundi l’OMS. Selon l’organisation, le Covid-19 pourrait être maîtrisé en quelques mois si les bonnes mesures étaient prises.

«Nous sommes actuellement à un point critique de la pandémie. La trajectoire de cette pandémie est en pleine expansion. Elle croît de manière exponentielle.

Maria Van Kerkhove, responsable technique à l’OMS
Maria Van Kerkhove, responsable technique à l’OMS
AFP

Ce n’est pas la situation dans laquelle nous voulons nous trouver 16 mois après le début de la pandémie, alors que nous disposons de mesures de contrôle efficaces», a déclaré Maria Van Kerkhove, la responsable technique à l’Organisation mondiale de la santé (OMS) de la lutte contre le Covid-19, en conférence de presse.

La semaine dernière, a-t-elle expliqué, inquiète, le nombre de cas a progressé de 9% dans le monde, tandis que les décès ont augmenté de 5%. «C’est la septième semaine consécutive d’augmentation des cas, et la quatrième semaine consécutive d’augmentation des décès», a souligné à ses côtés le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus

Genève ouvre la vaccination aux personnes dès 45 ans

Cette catégorie de la population est désormais éligible. Cet élargissement fait notamment suite au constat que les 55-64 ans adhèrent peu à la vaccination. Le centre de Palexpo ouvrira le 19 avril.

L’Union des villes suisses appelle à l’ouverture des terrasses

Dans une lettre adressée au Conseil fédéral, l’Union des villes suisses demande l’ouverture des terrasses des restaurants. Des conditions strictes et des concepts de protection efficaces, dont disposent déjà les restaurants, doivent permettre cet assouplissement.

Les concepts de protection stricts, mis en place par les restaurants lors des phases précédentes de la pandémie de coronavirus, doivent permettre d’éviter un impact négatif sur la lutte contre le virus, estime l’Union des villes suisses dans un communiqué lundi. La population va de toute façon se réunir davantage à l’extérieur à mesure que le temps se réchauffe, souligne-t-elle.

KEYSTONE

Une telle mesure ouvrirait de nouveaux espaces pour la population après une longue période de restrictions et contribuerait à améliorer l’humeur générale, de «plus en plus dépressive» dans le pays, selon l’Union des villes. L’ouverture des terrasses offrirait également des perspectives pour les restaurateurs, particulièrement touchés par les restrictions. Elle limiterait par ailleurs le littering issu des emballages de plats à emporter, qui constitue une nuisance dans les villes

Nouvelles mesures contre la pandémie dans le canton d’Uri

Le canton d’Uri prend de nouvelles mesures pour lutter contre la pandémie. Davantage de tests seront effectués dans les écoles, la saison de ski est interrompue plus tôt que prévu et les opérations non urgentes sont reportées à l’hôpital cantonal.

Le nombre d’infections reste élevé dans le canton, a indiqué lundi le gouvernement uranais. L’évolution de l’occupation de l’unité de soins intensifs à l’hôpital cantonal est jugée préoccupante. L’exécutif a donc décidé de prendre des mesures supplémentaires.

KEYSTONE

Les trois mesures annoncées sont dans les compétences de l’exécutif. Elles se situent à mi-chemin entre les recommandations des épidémiologistes et ce que la population peut accepter, estime le gouvernement.

Les chiffres du coronavirus en Suisse

La Suisse compte lundi 5583 cas supplémentaires de coronavirus en 72 heures, selon les chiffres de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). On déplore 16 décès supplémentaires et 146 malades ont été hospitalisés.

Retrouvez tous les chiffres sur la pandémie

Les lycées rouvrent en Grèce, après cinq mois de fermeture

Les lycées de toute la Grèce ont rouvert lundi après plus de cinq mois d’affilée de fermeture, mais les élèves et les enseignants sont soumis à «des mesures de protection élevées», en particulier des tests deux fois par semaine, a assuré la ministre de l’Éducation.

Les lycées de Grèce étaient fermés depuis le 7 novembre et les cours étaient dispensés en ligne depuis cette date. Les écoles primaires et collèges, qui avaient rouvert brièvement, restent à ce stade portes closes dans tout le pays.

Tous les lundi et jeudi, les lycéens et les professeurs devront être dépistés contre le coronavirus avec des auto-tests, disponibles gratuitement en pharmacie. «Ces auto-tests seront un outil précieux» pour contrôler la propagation de l’épidémie de coronavirus dans les établissements, a précisé lundi la ministre Niki Kerameus sur la chaîne de télévision publique ERT.

Pintes et coups de ciseaux pour les Anglais après un hiver confiné

Trinquer en terrasse, faire les magasins, retourner chez le coiffeur: les Anglais regagnent de précieuses libertés lundi, avec la levée de nombreuses restrictions liées à la pandémie, en fort recul sous l’effet du confinement et d’une vaccination massive.

Impatients, certains ont levé le coude ou sont aller dompter une chevelure volumineuse juste après les douze coups de minuit, tandis que des queues se sont formées très tôt devant certains magasins de vêtements.

AFP

«Je suis sûr que ce sera un énorme soulagement pour les propriétaires d’entreprises fermées depuis si longtemps et pour tous les autres, c’est l’occasion de recommencer à faire certaines des choses que nous aimons et qui nous ont manquées», s’est réjoui le Premier ministre Boris Johnson.

Il a malgré tout appelé à «agir de manière responsable» pour éviter une résurgence des contaminations.

Bangladesh: bureaux et transports fermés à partir de mercredi

Les autorités du Bangladesh ont ordonné la fermeture des bureaux et des transports internationaux et nationaux pour huit jours à partir de mercredi, face à la recrudescence des contaminations par le Covid-19, selon un communiqué du gouvernement lundi.

Le pays d’Asie du Sud, comptant 160 millions d’habitants, a enregistré 684'756 cas et 9'739 décès, alors que les nouvelles contaminations quotidiennes ont été multipliées par sept et les décès quotidiens ont plus que doublé au cours du dernier mois.

Manifestation contre le couvre-feu avancé à 20h dimanche à Montréal

Quelques centaines de personnes ont manifesté dimanche soir à Montréal contre le couvre-feu qui avait été avancé à 20h dans la métropole québécoise. Les manifestants, jeunes pour la plupart et ne portant pas de masques, ont scandé «Liberté» et lancé des slogans hostiles aux autorités.

Des protestataires ont lancé des feux d’artifice et mis le feu à des poubelles pour exprimer leur colère, certains brisant des vitrines dans le quartier historique du Vieux Montréal, selon des images diffusées par les télévisions ou sur les réseaux sociaux.

Le Premier ministre québécois François Legault avait annoncé la semaine dernière que le couvre-feu à Montréal serait avancé de 21h30 à 20h dans le cadre des mesures de prévention visant à freiner la propagation d’une troisième vague de la pandémie, alimentée par les nouveaux variants. La mesure est entrée en vigueur dimanche soir. Plusieurs dizaines de policiers sont intervenus pour disperser les manifestants.

L'Allemagne franchit le cap des 3 millions d’infections

L’Allemagne a franchi le cap des 3 millions d’infections au Covid-19, selon des chiffres publiés lundi par l’autorité nationale de veille sanitaire (RKI) et alors que les appels à un nouveau tour de vis des restrictions se multiplient. Le nombre total d’infections depuis le début de la pandémie s’établit à exactement 3,011 millions, soit 13'245 de plus que la veille, selon le RKI, tandis que le nombre de décès s’établit à 78'452.

Par ailleurs, le taux d’incidence nationale sur les 7 derniers jours, particulièrement suivi par les autorités, s’établit à 136,4 pour 100'000 habitants, soit au-dessus du seuil déclenchant en principe un resserrage des restrictions. La chancelière Angela Merkel s’est, dans ce contexte, à nouveau prononcée au cours du week-end, lors d’une réunion des députés de son parti conservateur, en faveur d’une forme stricte de reconfinement national pour une période assez brève.

AFP

L’objectif est de tenter d’endiguer la troisième vague de la pandémie dans le pays, qui continue à enfler, malgré les restrictions de mouvement déjà en place. En outre, son gouvernement a prévu de durcir mardi la législation nationale anti-Covid afin de pouvoir imposer au pays dans son entier des «verrouillages», allant jusqu’à l’imposition de couvre-feux nocturnes, quitte à passer outre les résistances au niveau local ou régional.

Nicolas Maduro annonce que le Venezuela va produire un vaccin cubain

Le Venezuela va produire un vaccin anti-Covid cubain, à hauteur de deux millions de doses par mois à partir du mois d’août, a annoncé dimanche le président Nicolas Maduro. Le président vénézuélien a également annoncé que son pays participerait aux essais cliniques de phase 3 de ce candidat vaccin, avec lequel La Havane a déjà commencé à vacciner fin mars 124'000 personnels de la santé dans le cadre d’un test à grande échelle auprès de populations à risque.

AFP

Les scientifiques cubains travaillent sur quatre candidats vaccins : Mambisa (en phase 1), Soberana 1 (en phase 2), Soberana 2, Abdala (en phase 3) ainsi qu’un cinquième, Soberana +, reformulation du Soberana 1 à destination des personnes convalescentes de la maladie. Le gouvernement cubain prévoit de lancer sa campagne de vaccination en juin, avec ce qui serait alors le premier vaccin anti-coronavirus conçu et produit en Amérique latine.

Le président vénézuélien ajouté que son gouvernement était en discussion pour la signature d’accords de production de vaccins «avec la Russie, la Chine et d’autres pays». Le Venezuela a jusqu’à présent autorisé le vaccin russe Spoutnik V et celui du laboratoire chinois Sinopharm. Moins d’un million de doses sont arrivées dans le pays.

Une étude israélienne affirme que le vaccin Pfizer/BioNTech est moins efficace contre le variant sud-africain

Le variant sud-africain du coronavirus est davantage capable de «franchir» les défenses du vaccin Pfizer/BioNTech que les autres formes du virus, ont déclaré dimanche à l’AFP des chercheurs ayant réalisé une étude en Israël.

Cette étude menée par l’université de Tel-Aviv et Clalit, principale caisse maladie du pays, a comparé 400 personnes non vaccinées ayant contracté le Covid-19 à 400 autres personnes partiellement ou totalement vaccinées et l’ayant également contracté.

L’Etat hébreu immunise sa population avec le vaccin du duo américano-germanique.

Selon cette étude publiée samedi mais non encore évaluée par des pairs, moins de 1% des contaminations en Israël sont dues au variant sud-africain.

Mais parmi les 150 personnes ayant reçu les deux doses nécessaires du vaccin, «le taux de prévalence (du variant sud-africain) était huit fois plus élevé que chez les personnes non vaccinées», indique l’étude.

«Cela veut dire que le vaccin Pfizer/BioNtech, bien qu’extrêmement protecteur, n’offre probablement pas le même niveau de protection contre le variant sud-africain du coronavirus» que contre les autres formes du virus, note l’étude.

L’étude israélienne est la première à évaluer la capacité du variant sud-africain à contourner le vaccin.

L’Inde interdit l’exportation du remdesivir, utilisé pour traiter le Covid-19

L’Inde a interdit dimanche l’exportation du traitement antiviral remdesivir, utilisé pour traiter le Covid-19, alors que le pays connaît un nouveau record de contaminations quotidiennes.

Le vaste pays connaît une flambée de contaminations ces dernières semaines. 152.000 nouveaux cas ont été recensés dimanche, portant le total à au moins 13,3 millions de personnes contaminées.

Le ministère de la Santé a indiqué que la hausse des infections a entraîné un «bond soudain de la demande» de remdesivir. «Il y a un potentiel de nouvelle hausse de la demande dans les jours à venir», et les exportations seront donc interdites «jusqu’à ce que la situation s’améliore», selon un communiqué du ministère.

Le remdesivir, fabriqué par le géant pharmaceutique américain Gilead, était un des premiers médicaments à montrer quelque effet pour écourter la période de rétablissement pour certains malades du Covid-19. Mais une étude soutenue par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a établi qu’il n’avait que «peu ou pas d’effet» sur la mortalité des patients.

agence