Passer au contenu principal

AgricultureLa betterave incarne le défi d’une Suisse sans pesticide

Avec des champs ravagés par la jaunisse, la branche sucrière helvétique est aux abois. À Berne, on s’interroge sur la manière d’assurer son avenir.

La Suisse n’autorise pas les néonicotinoïdes pour traiter les betteraves.
La Suisse n’autorise pas les néonicotinoïdes pour traiter les betteraves.
KEYSTONE/LAURENT GILLIÉRON

Rarement on aura autant parlé des champs de betterave vaudois devant le Conseil des États. Et surtout de l’avenir de la branche. Dans deux interpellations discutées hier, tant Adèle Thorens (Verts/VD) qu’Olivier Français (PLR/VD) accusaient Guy Parmelin de manquer de vision sur ce dossier. En face, le ministre de l’Économie, chargé de l’Agriculture, a eu cette formule pour leur répondre: «Les méthodes alternatives, avec des sélections nouvelles, prennent du temps. Peut-être résoudrons-nous une partie du problème, mais il ne faut pas non plus croire au Père Noël.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.