Passer au contenu principal

Température et productivitéLa chaleur ramollit-elle le cerveau?

Si nous ne sommes pas tous égaux face aux températures caniculaires, les performances cognitives tendent globalement à baisser durant les journées les plus chaudes.

Difficile d’estimer une température considérée comme «idéale», laquelle varierait selon les individus.
Difficile d’estimer une température considérée comme «idéale», laquelle varierait selon les individus.
Getty Images/Cultura RF

Un petit coup de mou, qui n’en a pas connu quand le thermomètre se met à grimper? La mémoire qui flanche, l’attention qui se racornit… la chaleur aurait-elle aussi des effets sur nos facultés cognitives? Sur nos performances au bureau?

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.