Passer au contenu principal

Finances communalesDans le rouge, la Municipalité veut investir

Malgré une dette à plus de 2 milliards, la Municipalité à majorité de gauche veut continuer à investir. La droite demande des économies sur le fonctionnement.

Avec la crise, la marge d’autofinancement va diminuer. Mais les investissements continuent, dans un trend anticyclique.
Avec la crise, la marge d’autofinancement va diminuer. Mais les investissements continuent, dans un trend anticyclique.
Isabelle Caudullo/A

Les finances lausannoises sont notoirement dans le rouge. La minorité de droite le relève à chacune des séances du Conseil communal. Pourtant, la Municipalité à majorité de gauche a enclenché depuis 2011 un programme de maîtrise des dépenses de fonctionnement. Lausanne est-elle en danger?

A lire: Pour ravir Lausanne, les Verts se libèrent des socialistes

Contrairement au Canton qui avait dû emprunter pour son ménage courant au pire de sa crise financière, la Ville reste à flot. En règle générale, ces dernières années, son autofinancement du compte de fonctionnement demeure positif, même si ce n’est que légèrement.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.