Passer au contenu principal

Hong KongLa Chine justifie une réforme électorale «coup de poing»

Zhang Xiaoming, un haut responsable du Bureau des affaires de Hong Kong et Macao du gouvernement chinois.

AFP