Passer au contenu principal

Manifestation à LausanneLa crise s’invite à la table des restaurants

Cafetiers, restaurateurs et patrons de club vaudois ont interpellé les passants sur leurs conditions de travail ce mercredi à Saint-François, en dressant des tables vides. Ils demandent une rencontre avec le Conseil d’État.

À l’approche des fêtes de fin d’année, les restaurateurs crient leur ras-le-bol et leur désespoir face à la situation sanitaire.
À l’approche des fêtes de fin d’année, les restaurateurs crient leur ras-le-bol et leur désespoir face à la situation sanitaire.
Florian Cella/24Heures

De longs applaudissements ont retenti sur la place Saint-François à Lausanne ce mardi à la pause de midi. Pour un peu, on se serait cru sur un balcon, lors du premier confinement sur le coup de 20 h. Sauf que ce n’était pas les infirmières que les passants souhaitaient soutenir en tapant dans les mains, mais les cafetiers, restaurateurs et autres patrons de club inquiets pour leur avenir, et pour celui de leurs employés. Une petite centaine dentre eux avait dressé des tables vides, symboles de leurs établissements fermés pour cause de pandémie depuis le 4 novembre dernier. Et même depuis le 17 septembre pour les discothèques.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.