Passer au contenu principal

Affaire de harcèlement«La culture d’entreprise de la RTS va changer»

Le président de la SSR, Jean-Michel Cina, s’exprime pour la première fois sur la crise que traverse le service public. Il n’exclut pas des licenciements.

Jean-Michel Cina, président du conseil d’administration de la SSR, se dit choqué par les accusations de harcèlement visant des cadres de la RTS.
Jean-Michel Cina, président du conseil d’administration de la SSR, se dit choqué par les accusations de harcèlement visant des cadres de la RTS.
Keystone

«Je m’excuse, au nom de la SSR, auprès des personnes victimes de harcèlement. Je condamne ce comportement avec la plus grande fermetéJean-Michel Cina, président du conseil d’administration de la SSR, s’exprime pour la première fois publiquement au sujet des révélations du «Temps» sur de multiples cas de mobbing et des comportements déplacés présumés au sein du service public.

«Il fallait d’abord que je me remette du choc. J’ai été attristé d’apprendre de telles accusations.»

Jean-Michel Cina, président du conseil d’administration de la SSR

Quelle a été la première chose qu’il a faite après avoir lu l’enquête, samedi dernier? «Il fallait dabord que je me remette du choc. J’ai été attristé d’apprendre de telles accusations.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.