Passer au contenu principal

Production vaudoise de sucreLa déprime des betteraviers privés de «Gaucho»

Alors que les récoltes 2020 sont médiocres, plusieurs producteurs abandonneront la culture ou réduiront leurs surfaces l’an prochain.

Un village vaudois vient de terminer sa récolte 2020 de betteraves à sucre, une culture touchée par la maladie de la jaunisse virale, sur une moyenne de 30 tonnes à l’hectare pour 14% de taux de sucre.
Un village vaudois vient de terminer sa récolte 2020 de betteraves à sucre, une culture touchée par la maladie de la jaunisse virale, sur une moyenne de 30 tonnes à l’hectare pour 14% de taux de sucre.
JEAN-PAUL GUINNARD

Fer de lance de la production de sucre suisse, le canton de Vaud a été détrôné par son voisin bernois depuis deux ans. Avec 50’556 tonnes produites en 2019, les 755 betteraviers du canton ont été devancés de 121 tonnes par leurs voisins bernois. Et alors que le canton de Vaud a longtemps assuré à lui seul le quart de la production nationale (contre 21,4% en 2019), cette proportion pourrait bien baisser encore plus drastiquement en 2021. La faute à une campagne 2020 désastreuse, qui entraîne son lot de défections pour l’année prochaine. D’autant plus que l’Office fédéral de l’agriculture (OFAG) vient de refuser la réintroduction provisoire du «Gaucho», un traitement en enrobage des semences à base de néonicotinoïdes, qui permet de lutter contre la jaunisse virale.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.