Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Conséquence de la pandémieLa désinformation devient un problème «important» en Suisse

Les principales sources de désinformation sont les réseaux sociaux (62%), les médias alternatifs (39%), les portails vidéo (36%) et les applications de messagerie (28%).

Pas d’alarmisme ni de complaisance

Diversité des intervenants en cause

Qualité stable et davantage de politique

Soutien à l’aide aux médias

ATS