Passer au contenu principal

Votations fédérales du 29 novembreLa droite se déchire sur la responsabilité des entreprises

Le lancement de la campagne sur l’initiative «multinationales responsables» fait voler en éclats le camp bourgeois. La bataille s’annonce rude.

Isabelle Chevalley (PVL/VD) brandit un outil du Burkina Faso pour dénoncer les conséquences qu’un oui aurait pour l’agriculture en Afrique. À ses côtés, Marco Chiesa (TI), nouveau président de l’UDC.
Opposants
Isabelle Chevalley (PVL/VD) brandit un outil du Burkina Faso pour dénoncer les conséquences qu’un oui aurait pour l’agriculture en Afrique. À ses côtés, Marco Chiesa (TI), nouveau président de l’UDC.
Keystone

Vêtue d’un vêtement africain, Isabelle Chevalley (PVL/VD) a apporté un peu de couleur dans le débat âpre qui entoure l’initiative sur les «multinationales responsables». Le texte veut que des entreprises ayant leur siège ici doivent rendre des comptes à la justice suisse pour leurs activités menées à l’étranger. Le scrutin se tiendra le 29 novembre prochain. Et le lancement de campagne sur ce thème hautement émotionnel a débouché sur une situation inédite, ce mercredi à Berne.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.