Passer au contenu principal

Élections communales à YverdonDe faux profils Facebook mènent campagne pour le PLR

Un communicant confirme utiliser des avatars pour aider le parti. Ce dernier assure ne pas être derrière cette initiative et dit avoir pris «des mesures».

Tous ces faux profils mènent activement campagne pour la section PLR locale. Le parti refuse de dire si le communicant qui se cache derrière travaille pour son compte.
Tous ces faux profils mènent activement campagne pour la section PLR locale. Le parti refuse de dire si le communicant qui se cache derrière travaille pour son compte.
Capture d’écran/Facebook

Quels sont les points communs entre Julien Dupuis, Juliette Héritier, Alicia Depierraz, Sarah Robert ou encore Bénédicte Dubois? Il est beau, elles sont belles, ils aiment le sport, le PLR d’Yverdon et… ils n’existent pas. En effet, en plus de leurs centres d’intérêt communs sur Facebook, ces profils tirent leur photo principale d’une banque d’images.

Ces fakes, qui ont tous de nombreux amis en ligne, propulsent les publications du parti yverdonnois sur les réseaux sociaux. Sur leur propre mur, mais aussi parfois dans des groupes qui réunissent des milliers de personnes bien réelles, qui se rendront aux urnes au mois de mars pour élire l’organe délibérant et la Municipalité de la cité thermale. Alors, qui se cache derrière la petite dizaine de faux profils que nous avons pu identifier et qui font activement campagne en ligne?

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.