Passer au contenu principal

Garde d’enfantsLa fausse maman de jour empochait 7000 francs par mois

Une trentenaire de la Riviera a été condamnée pour avoir accueilli des enfants chez elle durant trois ans, sans autorisation.

L’accueil d’enfants en milieu familial est soumis à des règles garantissant une bonne prise en charge qui débouche sur une autorisation d’un réseau d’accueil de jour. (KEYSTONE/Ennio Leanza)
L’accueil d’enfants en milieu familial est soumis à des règles garantissant une bonne prise en charge qui débouche sur une autorisation d’un réseau d’accueil de jour. (KEYSTONE/Ennio Leanza)

Une Portugaise installée sur la Riviera a été condamnée par le Ministère public de l’Est vaudois pour avoir gardé des enfants à son domicile pendant plus de trois ans sans autorisation officielle.

Entre 2017 et fin janvier 2021, cette trentenaire a accueilli plusieurs enfants, parfois jusqu’à vingt en une semaine, répartis sur des créneaux horaires et jours différents. Dans l’ordonnance pénale rendue contre elle, la procureure chargée du dossier a calculé qu’elle avait tiré un revenu substantiel de cette activité. Sur l’année 2019, elle aurait ainsi engrangé quelque 7000 francs mensuels.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.