Passer au contenu principal

7 février 1971: une votation fédérale historiqueLa «Feuille d’Avis de Lausanne» s’engage dans le combat décisif pour le suffrage féminin

Une plongée dans les archives du «plus fort tirage des quotidiens romands» de l’époque permet de reconstituer l’historique campagne de 1970-71. Morceaux choisis.

Extrait d’une annonce du Comité d’action vaudois pour le suffrage féminin parue le 3 février 1971 dans la «Feuille d’Avis de Lausanne».
Extrait d’une annonce du Comité d’action vaudois pour le suffrage féminin parue le 3 février 1971 dans la «Feuille d’Avis de Lausanne».
FAL

1er août 1970

Dans la «Feuille d’Avis de Lausanne»: Six mois avant la votation historique de février 1971 qui va donner le droit de vote et d’éligibilité aux femmes suisses, la «Feuille d’Avis de Lausanne» (FAL) ouvre les feux de la campagne à venir en se rendant à… Zurich.

Dans une page estampillée «Premier août – Pour vous Mesdames», sous le titre «Seule parmi huit messieurs», elle livre l’interview de la première femme devenue municipale d’une ville alémanique: Frau Doktor Lieberherr, Stadträtin.

Emilie Lieberherr dans son bureau zurichois.
Emilie Lieberherr dans son bureau zurichois.
FAL

Emilie Lieberherr, militante du droit de vote les femmes, membre du Parti socialiste, fut élue en 1970 au gouvernement de la ville de Zurich, à la tête du Département de la prévoyance sociale. Son message? «Il faut mieux intégrer les femmes à la vie de la communauté. Non seulement les filles-mères, les veuves et les divorcées, mais aussi les mères de famille qui aimeraient reprendre une activité professionnelle après le départ des enfants de la cellule familiale.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.