Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

L’éditorialLa fin de l’état de grâce d’une ex-syndique

10 commentaires
Trier:
    Phaber

    Tout compte fait, Pascal Broulis n'est qu'un nouveau pharaon de la finance assis sur ses pyramides d'or que le peuple par son sang et ses sueurs a amassé. Il finira par nous décevoir au point qu'il sera, vaincu, obligé de regagner ses pénates conspué par la vindicte populaire. Les années de pouvoir vous ont aigri et le temps pour vous est venu de quitter ce pouvoir. Dommage, tout avait si bien commencé. ABE.