Passer au contenu principal

Chiffres records en Europe centraleLa Hongrie, première sur la mortalité, première sur la vaccination

La vaccination contre le Covid-19, menée tambour battant, sert d’écran de fumée pour masquer l’hécatombe.

«450’000 doses de vaccin sont arrivées. Inscrivez-vous maintenant et faites-vous vacciner!» Dans une vidéo postée le 11 mars sur sa page Facebook, Viktor Orbán fait la promotion des vaccins depuis l’avion qui les a livrés. 
«450’000 doses de vaccin sont arrivées. Inscrivez-vous maintenant et faites-vous vacciner!» Dans une vidéo postée le 11 mars sur sa page Facebook, Viktor Orbán fait la promotion des vaccins depuis l’avion qui les a livrés. 
Facebook @orbanviktor (capture d’écran)

Les partisans de Viktor Orbán sont aux anges: leur pays est celui de l’Union européenne où la vaccination progresse le plus rapidement. Mais sont-ils informés que la Hongrie est aussi l’endroit du monde où, ces jours-ci, l’on meurt le plus du Covid-19? «La vaccination n’a pas encore été en mesure de briser l’épidémie, mais cela va se produire», a assuré Viktor Orbán, mercredi soir, lors d’une intervention sur la télévision publique essentiellement destinée à convaincre les réfractaires à «se vacciner, se vacciner, se vacciner».

Avec déjà près d’un quart de la population inoculée par une première dose, le processus progresse plus rapidement que nulle part ailleurs dans l’UE. La raison de cette efficacité est simple: la Hongrie ne subit pas les aléas des livraisons, grâce à ses importations de vaccins russe et chinois non homologués par l’Union européenne.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.