Passer au contenu principal

Des élues et des chiffresLa lente avancée des politiciennes vaudoises

Alors que les Vaudoises ont le droit de vote depuis 1959, leur place dans la vie politique stagne depuis une dizaine d’années. Mais Vaud reste en avance au Conseil d’État et, de peu, dans les villes.

*Retrouver ce week-end et toute la semaine notre dossier spécial sur les 50 ans du droit de vote des femmes en Suisse*

Si les femmes ont le droit de vote au niveau fédéral depuis cinquante ans, les Vaudoises l’ont obtenu il y a soixante-deux ans pour les scrutins cantonaux et communaux. Un statut de pionnier que les Vaudois aiment à rappeler. Mais aujourd’hui, Vaud ne fait plus la différence et la place des femmes dans la vie politique stagne depuis une dizaine d’années. La parité, elle, n’est quasi jamais atteinte.

Il reste quelques cas où Vaud est meilleur. Le Conseil d’État compte cinq femmes sur sept membres, alors que la moyenne suisse est d’une femme pour quatre places. Et au Conseil des États, le Canton est représenté par une femme et un homme depuis 1999, alors que la moyenne est d’une femme pour quatre places.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.