Passer au contenu principal

Come-back animalierLa loutre est de retour en Suisse

Ce mustélidé au fort capital sympathie a été observé à plusieurs endroits, de l’Engadine jusqu’à Genève. Tous les feux sont au vert pour qu’elle reste et prenne ses aises.

La loutre profite de la diminution de l’utilisation des pesticides, selon Michel Blant, membre du conseil de fondation de Pro Lutra.
La loutre profite de la diminution de l’utilisation des pesticides, selon Michel Blant, membre du conseil de fondation de Pro Lutra.
Unsplash/Dusan Smetana

Dans les reportages animaliers ou dans les zoos, elle donne toujours l’impression de s’amuser, c’est plus fort qu’elle. Pépère en train de nager sur le dos, à se poursuivre parmi, à glisser nonchalamment sur la rive pour s’enfoncer dans l’eau… Qui sait, peut-être que demain ce genre de spectacle pourra être admiré dans la nature. Et pas à l’autre bout de l’Europe, mais au bord de l’Aar, du Rhin ou du Rhône ou d’une autre rivière suisse. Car la loutre – le mustélidé au plus fort capital sympathie – opère son grand retour en Suisse.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.