Passer au contenu principal

OlympismeLa moitié des habitants de Tokyo contre des JO en 2021

Un peu plus de la moitié des habitants de Tokyo sont opposés à l'organisation l'an prochain dans leur ville des Jeux olympiques de 2020 reportés d'un an.

Odaibaà Tokyo.
Odaibaà Tokyo.
KEYSTONE

51,7% des personnes ayant répondu à cette enquête menée par deux médias nippons ce week-end ont dit espérer que les Jeux seraient soit à nouveau reportés soit annulés, tandis que 46,3% ont dit souhaiter qu'ils aient bien lieu en 2021. Plus précisément, 27,7% voudraient une annulation pure et simple et 24,0% un second report, 31,1% espèrent des Jeux d'une ampleur réduite et 15,2% des JO pleins et entiers. Conduit par téléphone par l'agence de presse japonaise Kyodo et la chaîne de télévision Tokyo MX du 26 au 28 juin, le sondage a recueilli 1030 réponses.

Les Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo 2020 ont été reportés fin mars alors que la pandémie progressait, provoquant la pire perturbation depuis la Seconde Guerre mondiale de la plus vaste rencontre sportive de la planète. Responsables japonais et Comité international olympique (CIO) ont clairement dit que les Jeux ne seraient pas repoussés une deuxième fois mais annulés si le virus en empêchait encore l'organisation en toute sécurité comme le prédisent des spécialistes de santé publique.

Les JO reportés doivent s'ouvrir le 23 juillet 2021 en gardant l'appellation Tokyo-2020. «Nous organiserons des Jeux dans un environnement sûr et serein pour les athlètes et les spectateurs venus de l'étranger ainsi que pour les habitants de Tokyo», a récemment déclaré la gouverneure de l'immense capitale, Yuriko Koike, au cours d'un entretien accordé à l'AFP. L'enquête donne par ailleurs une «importante» avance par rapport à ses concurrents à Mme Koike, candidate à sa réélection le 5 juillet.

(AFP)