Passer au contenu principal

Histoire d’iciLa naissance de l’Europe, c’est la faute à nos ancêtres les Helvètes

Jean-Guy Carrier retrace l’émigration de nos ancêtres celtes vers des terres plus accueillantes. Une épopée qui déclencha une première unification du continent.

Départ des Helvètes sous la conduite de leur chef Divico, après avoir brûlé tous leurs villages.
Départ des Helvètes sous la conduite de leur chef Divico, après avoir brûlé tous leurs villages.
GETTY IMAGES

Nous sommes en 58 avant Jésus-Christ. Les Romains n’occupent pas encore toute la Gaule, seulement le sud-est de la France. Mais Jules César, qui n’est encore qu’un général en quête de gloire, voit d’un très mauvais œil les préparatifs de voyage des Helvètes, peuple celte qui occupe, entre Alpes et Jura, le plateau de la Suisse actuelle. Attirés par les terres plus fertiles de l’ouest de la Gaule et lassés des éternelles attaques des tribus germaniques traversant le Rhin, ils ont décidé, avec quelques peuples amis, de brûler leurs oppidums et 400villages et de partir vers la Saintonge, sur la côte atlantique.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.