Passer au contenu principal

AssuranceLa pandémie a pesé sur la rentabilité de La Mobilière

Malgré un afflux de primes pour au 1er semestre, La Mobilière a vu sa rentabilité chuter en raison du Covid-19 et la mauvaise performance des marchés.

Dans l’activité non-vie, La Mobilière a fait face à des coûts élevés de 340 millions de francs engendrés par la pandémie de Covid-19, dont 300 millions sont à attribuer à l’assurance épidémie et 40 millions à l’assurance voyage.
Dans l’activité non-vie, La Mobilière a fait face à des coûts élevés de 340 millions de francs engendrés par la pandémie de Covid-19, dont 300 millions sont à attribuer à l’assurance épidémie et 40 millions à l’assurance voyage.
Keystone

La Mobilière a engrangé plus de primes au premier semestre, mais la rentabilité a malgré tout chuté en raison des coûts engendrés par la pandémie les mauvais résultats des marchés. Malgré ces difficultés, l’assureur bernois va abaisser les tarifs.

Entre janvier et fin juin, les primes brutes de La Mobilière ont augmenté de 3,7% à 2,86 milliards de francs, enregistrant une progression de 4,1% dans les activités non-vie (notamment assurances dommages, juridique et santé) et de 1,9% dans l’assurance vie, a détaillé la société vendredi dans un communiqué.

Dans l’activité non-vie, La Mobilière a fait face à des coûts élevés de 340 millions de francs engendrés par la pandémie de Covid-19, dont 300 millions sont à attribuer à l’assurance épidémie et 40 millions à l’assurance voyage. Pour amoindrir l’impact de ces charges, l’assureur a dissous des réserves financières de 200 millions.

Malgré cela, le ratio combiné (rapport entre les coûts et frais face aux primes encaissées) s’est amélioré de 1,2 point de pourcentage à 88,5%.

Dans les affaires vie, les recettes de primes périodiques dans la prévoyance privée ont crû de 6,6%. En prévoyance professionnelle, le volume des primes dans les affaires collectives a enregistré une hausse de 3%.

Les prestations en cas de décès ont légèrement diminué, autant dans la prévoyance privée que professionnelle. Les prestations pour invalidité ont par contre augmenté pour les particuliers, mais ont reculé dans les affaires collectives.

Pertes sur les placements

Le résultat des placements a pour sa part été fortement impacté par les turbulences sur les marchés financiers en mars. Le résultat financier a ainsi été divisé par près de trois à 86,1 millions de francs. L’assureur a subi dans ses placements en actions et alternatifs des pertes respectives de 88 et 56 millions. Il a également été impacté au niveau des devises, avec une hausse des frais de couverture.

Sur les six premiers mois de l’année, la performance des placements est ainsi ressortie en négatif de 0,1%, après une performance positive de 4,8% au premier semestre 2019.

Cette mauvaise performance a impacté le bénéfice net, qui a chuté de 32,3% à 198,6 millions de francs.

Malgré cela, La Mobilière va accorder entre juillet 2020 et juin 2021 à ses clients ayant souscrit une assurance véhicules à moteur ou une assurance entreprises une réduction de prime de 10%. Elle va également fournir un rabais de 20% sur les factures de primes de l’assurance voyages.

Au total, ces ristournes s’élèvent à 175 millions de francs.

ATS/NXP