Passer au contenu principal

Pénurie de donsLa pandémie a plombé les collectes de sang

Les stocks sont dans un état «critique» selon la Croix-Rouge Suisse. L’annulation des collectes en entreprise est en grande partie responsable. Reportage dans un centre vaudois.

Henry, 65 ans, donne son sang au centre de prélèvements d’Épalinges pour la 115e fois de sa vie.
Henry, 65 ans, donne son sang au centre de prélèvements d’Épalinges pour la 115e fois de sa vie.
Photo: Patrick Martin

Une petite musique retentit dans le calme de la salle de prélèvements d’Épalinges, l’un des sept centres de la Transfusion interrégionale de la Croix-Rouge Suisse (TIR), l’organe gérant l’approvisionnement du sang pour les cantons de Vaud, de Berne et du Valais. Cette mélodie provient de la balance mélangeuse qui contient plusieurs poches avec les différents composants sanguins prélevés à Philippe, la cinquantaine passée, installé confortablement au fond d’un fauteuil gris légèrement basculé vers l’arrière. Cela indique la fin de son don complet de 4,5 dl.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.