Passer au contenu principal

Tourisme en berne en ItalieSur la paille, Florence appelle à l’aide

Le maire de la capitale toscane s’adresse au monde pour sauver sa ville, ruinée par la crise sanitaire et économique. Il recherche des mécènes pour participer à une «nouvelle Renaissance».

Le Palazzo Vecchio abrite l’Hôtel de Ville et un musée, sur la Piazza della Signoria, à Florence. Les pertes liées à la pandémie sont évaluées à 1 milliard d’euros pour le tourisme et 6 milliards pour l’industrie.
Le Palazzo Vecchio abrite l’Hôtel de Ville et un musée, sur la Piazza della Signoria, à Florence. Les pertes liées à la pandémie sont évaluées à 1 milliard d’euros pour le tourisme et 6 milliards pour l’industrie.
Getty Images/iStockphoto

Rues vides de touristes, restaurants et magasins fermés, entreprises du made in Italy en chômage technique: Florence est fauchée. Sous les fresques d’un salon du «Palazzo Vecchio», Dario Nardella, le jeune maire du Parti démocrate qui a succédé à Matteo Renzi, nous reçoit pour défendre son projet d’un nouveau modèle touristique basé sur la culture et l’éducation. Il compte sur des bienfaiteurs pour financer et sauver le patrimoine culturel de Florence.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.