Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Sale affaire – 1924La perpétuité pour le féminicide de Prilly

La cuisine où fut découvert le corps inanimé de Louisa Épitaux, le 20 juillet 1923, photographiée par la police de sûreté vaudoise.

«Épitaux fréquentait en outre une jeune fille qui, ignorant qu’il fut marié, voyait en lui son futur époux.»

La «Feuille d’Avis de Lausanne» du 26 février 1924

«La victime a eu les voies respiratoires obstruées par son râtelier.»

Dr Paul Reinbold, expert au procès de Louis Épitaux