Passer au contenu principal

Entretien avec Corine Sombrun«La plupart des gens peuvent entrer en transe»

Sa vie est un roman, déjà porté à l’écran. Corine Sombrun revient dans un livre sur deux décennies passées à vouloir comprendre et partager son expérience, de la Mongolie au monde des neurosciences.

La Française Corine Sombrun initie les personnes intéressées à la transe pour qu’elles puissent s’entraîner chez elles.
La Française Corine Sombrun initie les personnes intéressées à la transe pour qu’elles puissent s’entraîner chez elles.
Julien Faure/leemage/Leemage via AFP

C’était en novembre 2001, en Mongolie. Elle assistait à une cérémonie rituelle pour la BBC en tant que preneuse de son, lorsque le tambour de la chaman a fait tout basculer, l’emportant dans un état de transe aussi puissant qu’inattendu.

Depuis lors, Corine Sombrun n’a cessé d’explorer ce mystérieux potentiel. Son étonnante trajectoire a inspiré le film «Un monde plus grand», avec Cécile de France.

Électroencéphalogrammes, IRM, la Française s’est prêté à de nombreuses expériences sous l’œil de scientifiques curieux. Elle raconte dans un livre cette quête pour comprendre une expérience qui a chamboulé ses certitudes.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.